Jean Suquet (né à Cahors, Lot, le 22 juin 1928 - mort en 2007 à Cassis) est un écrivain, poète et photographe français. Il est un des spécialistes de Marcel Duchamp.
En 1948, inscrit à Paris pour étudier la médecine, il rencontre le groupe surréaliste auquel il adhère. Il est ainsi du nombre de ceux qui signent, en février 1949, la "Lettre des Surréalistes à Garry Davis". Il s'inscrit dans le projet des Citoyens du Monde (association) et des organisateurs, avec André Breton, de la manifestation " Cahors Mundi " les 24 et 25 juin 1950.
André Breton, puis Marcel Duchamp seront décisifs dans sa formation.
André Breton, soupçonnant une parenté entre la pensée de Jean Suquet et de Marcel Duchamp, Breton, lui suggère d'écrire un livre sur l'oeuvre de M.D.. Il lui fait rencontrer Mary Reynolds et Jacques Villon, frère de Marcel Duchamp.
Dans les années 1950 Jean Suquet devient photographe. En 1963, il obtient le prix Niépce, les membres du jury sont Jacques-Henri Lartigue et Henri Cartier-Bresson que Jean Suquet estime pour ce quart d'heure de gloire, ce qui ne l'empêchera point de jeter sa médaille dans la Seine avant de rentrer chez lui.
En 2002, il brûle la majorité de sa production, 35000 clichés et négatifs ne conservant qu'une centaine de photographies qui lui semblent dignes du « regardeur » : dont son oeuvre majeure « Pierre Vive ». Cet ensemble constituera l'essentiel de l'exposition majeure du musée P.A.B. en 2006.
mentions légales
www.lelacgele.org
© le lac gelé- Lieu de phénomènes photographiques 2017
LE LIEU  EXPOSITIONS Expositions 2017 Expositions 2016 Expositions 2015 Précédentes  EXPOS EN LIGNE  PROPOS STAGES  LIENS PARTENAIRES CONTACT
 
Chargement des bibliothéques...