Qui sont ces religieuses qui ont adhéré à l’aventure photographique de Libres voilées dans un parfait esprit de collaboration et d’ouverture ? C’est elles-mêmes, nous parlant de leur vie de tous les jours, qui nous éclaireront, en mots simples, sur leur engagement envers le Seigneur et le partage de son amour (des mots qui n’en demandent guère d’autres – comme si «couler de source » cessait ici d’être un cliché de langage), et nous diront qu’elles réalisent l’un et l’autre « en une vie de prière, en une vie fraternelle de communauté et de service aux pauvres d’aujourd’hui ».Etre à l’écoute, partager, apporter son soutien avec les moyens du bord… chacune d’entre elles devenant ainsi elle-même, dans la joie et la simplicité, et la Vérité la rendant libre, d’une liberté tout intérieure et dont le sens profond échappe sans doute à nombre d’entre nous.C’est par cette libération qu’elle dira le mieux son engagement, dans sa louange. Pour parler du travail de Dominique Fraikin et tenter de saisir sa démarche d’artiste cherchant « à photographier l’invisible », selon ses propres termes, il convient de nous pencher un instant sur l’acte même de la photographie et sur sa singularité. Cet art exploite la lumière présente à l’instant du déclic pour restituer le sujet ou référent – suivant son étymologie, la photographie est une « écriture de lumière ». Restitution dans laquelle de l’exactitude, de l’identique reste intraitable : il s’agit donc, pour le photographe, à la différence des autres artistes plasticiens, d’accepter ce référent tel qu’en lui-même au moment choisi. Mais, ce faisant, ce sera, toujours déjà, une copie à l’identique d’un « avoir-été » du sujet : car à partir de là, du temps et de l’espace s’installent entre la prise de vue et le tirage, lorsque le cliché, retiré de la vue, est confié à la transformation chimique de la lumière, «abandonné » aux procédés techniques jusqu’à l’obtention de l’épreuve. Et même s‘il réalise personnellement une partie ou l’entièreté des manipulations, l’artiste se retrouve alors dans un certain retrait par rapport à l’objet de son oeuvre en devenir…Gilbert Mathieu (Extraits)

Libres Voilées DOMINIQUE FRAIKINdu 1er au 30 juin 2012
mentions légales
www.lelacgele.org
© le lac gelé- Lieu de phénomènes photographiques 2017
LE LIEU  EXPOSITIONS Expositions 2017 Expositions 2016 Expositions 2015 Précédentes  EXPOS EN LIGNE  PROPOS STAGES  LIENS PARTENAIRES CONTACT
 
Chargement des bibliothéques...